Tout savoir sur la peinture pour bardage en bois

Le bardage en bois est une option très intéressante pour le revêtement des façades. Il est très esthétique et peut totalement changer l’allure d’une maison ou donner du cachet à un simple abri de jardin, par exemple. C’est un bon isolant thermique et phonique. Et comme il est très résistant, il protège très bien les habitations des intempéries.

Il faut cependant en prendre soin, le protéger, et donc, le peindre. Quels produits utiliser ? Combien ça coûte ? À quoi ça sert ? Comment peindre sa façade naturelle ? Nous allons voir ensemble tout ce qu’il faut savoir sur la peinture d’un bardage en bois.

⇒ Obtenez Jusqu’à 5 Devis Pour la Peinture de Votre Façade

La peinture pour bardage en bois : combien ça coûte ?

Si les produits les plus couramment utilisés pour ce genre de travaux restent l’acrylique et la glycéro, on peut faire le choix du biologique et de l’écologique avec les peintures Scandinaves (huile de lin) et à l’ocre naturelle. Nous détaillerons leurs avantages plus bas, en attendant, voici leurs prix moyens :

  • la peinture pour bardage en bois acrylique se trouve à environ 30 euros le litre, pour un rendement moyen de 10 m2 au litre ;
  • la peinture pour bardage en bois glycéro se trouve à environ 40 euros le litre, pour un rendement moyen de 14 m2 au litre ;
  • la peinture pour bardage en bois à l’ocre naturelle se trouve à environ 10 euros le litre, pour un rendement moyen de 5 m2 au litre ;
  • la peinture pour bardage en bois à l’huile de lin se trouve à environ 40 euros le litre, pour un rendement moyen de 11 m2 au litre.

Si vous pouvez peindre votre façade vous-même, nous vous recommandons toutefois de faire appel à un professionnel. Entre le temps gagné et la valeur de l’expertise d’un spécialiste, les économies réalisées ne vous sembleront peut-être pas si intéressantes.

Nous estimons que l’intervention d’artisans vous coûtera entre 20 et 40 euros le m2, matériel compris. Bien sûr, c’est une fourchette moyenne, et selon la hauteur des murs et la qualité de la façade, le tarif pourra être revu à la hausse, car il faudra mettre en place plus d’échafaudages ou prévoir un nettoyage plus approfondi des surfaces avant la mise en peinture.

Comment choisir sa peinture pour bardage en bois ?

Nous l’avons vu, il existe plusieurs produits pour peindre votre bardage de façade en bois. La glycéro propose des couleurs éclatantes et a des propriétés très intéressantes pour recouvrir les surfaces extérieures. En plus, son temps de séchage est assez court.

L’acrylique a un temps de séchage pouvant être nettement plus long, mais elle s’applique facilement et possèdent de nombreux avantages.

Côté peintures écologiques, la Scandinave nous vient des pays nordiques où les maisons sont traditionnellement en bois, elle est donc parfaitement adaptée. Sa composition respectueuse de l’environnement et ses facultés protectrices en séduiront plus d’un. Tout comme celle à l’ocre naturelle dont les conditions d’utilisation restreignent toutefois les possibilités pour le consommateur.

Alors, que choisir ? Nous allons vous aider à déterminer la peinture qu’il vous faut en fonction des critères qui vous semblent les plus importants parmi les suivants :

La résistance aux UV

Les rayons ultra-violets décolorent les façades avec le temps. Ainsi, plus votre maison sera exposée au soleil, plus vite sa couleur s’affadira. La peinture acrylique a toutefois une protection renforcée contre le soleil et les teintes ont donc une tenue plus longue ; tout comme la glycéro, qui a des pigments anti-UV dans sa composition.

Mais vous pouvez également vous orienter vers les peintures naturelles Scandinaves ou à l’ocre, car elles sont déclinées en teintes proches du bois et les couleurs vieilliront donc très bien. Enfin, n’oubliez pas que plus une teinte est opaque, moins elle laisse passer les rayons du soleil et donc, moins elle se décolore.

Les couleurs

Il existe de nombreuses couleurs et tous les styles sont envisageables. Certains points peuvent cependant faciliter votre décision : les peintures très pigmentées, comme celles à base d’huile de lin, protègent très bien le bois. Et il faut éviter les teintes trop foncées dans les régions très chaudes, car au soleil, elles provoquent un échauffement du bois qui peut le détériorer s’il est trop important.

Quelles que soient vos envies, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre mairie avant de faire le choix définitif de votre peinture. En effet, les règles d’urbanisme de votre commune ou de votre région peuvent vous imposer ou vous interdire certains coloris, soyez donc vigilant. Ce serait dommage de devoir recouvrir ce magnifique mandarine pour lequel vous avez eu tant de mal à vous décider !

La durée de vie

Une peinture qui dure plus longtemps est forcément avantageuse puisqu’elle vous évitera de renouveler le ravalement de votre façade trop régulièrement. Il est évident que de nombreux critères entrent en compte pour estimer la durée de vie d’une couverture extérieure. Nous avons d’ailleurs vu que le climat, la couleur choisie, l’exposition et la peinture elle-même sont des éléments importants. Il existe pourtant des produits qui garantissent une durée de vie pouvant aller jusqu’à 15 ans. À vous de voir s’ils remplissent votre cahier des charges.

Protection contre l’humidité

Quand on évoque l’humidité et les façades, il faut distinguer l’humidité qui vient de l’intérieur de celle qui vient de l’extérieur. L’humidité qui sort de la maison doit pouvoir être évacuée par les murs, c’est une de leurs fonctions, et il est préférable d’utiliser des produits couvrants qui laissent respirer les habitations.

Par contre, afin de préserver le bois de vos façades, il est impératif que vous luttiez contre l’humidité extérieure. L’humidité est partout : les intempéries, les végétaux qui entourent votre maison et ceux qui souhaiteraient s’y installer, comme la mousse et le lierre, mais aussi les eaux stagnantes… Une peinture très imperméable l’empêchera de pénétrer le bois. L’acrylique a une très forte imperméabilité et protège efficacement contre le mauvais temps, tout comme la glycéro, qui est enrichie en résines.

Les peintures microporeuses

Elles laissent le bois respirer. Nous avons vu combien il est important de permettre à l’air intérieur de s’évacuer par les murs, et les peintures microporeuses facilitent ce processus. Ainsi, vous éviterez l’apparition de moisissures et de cloques. Comment ça marche ? Elles sont fabriquées à base de résines qui les rendent perméables à la vapeur d’eau, tout en les rendant imperméables aux liquides. Autre avantage, elles sont très souples, et comme le bois est un matériau qui bouge, elles ne craqueront pas avec le temps, car elles suivront le mouvement de la surface qu’elles recouvrent. Enfin, elles sont très faciles à nettoyer.

Sachez cependant que vous pouvez faire le choix d’une peinture plus écologique que l’acrylique et la glycéro, qui contiennent ces fameuses résines. La Scandinave, à base d’huile de lin, n’en contient pas, mais elle laisse les surfaces respirer, et ne s’effrite pas en vieillissant.

Comment peindre son bardage en bois ?

Quelques étapes et points clés sont à respecter :

  • il faut parfaitement nettoyer la surface. En effet, pour une bonne adhérence de la peinture, les façades doivent être propres et donc débarrassées de la mousse, de la saleté et des résidus de l’ancienne couverture. Pour cela, le mieux, est de brosser chaque mur puis de les nettoyer avec un appareil à haute pression ;
  • vient ensuite la mise en peinture, pour laquelle nous recommandons le passage de deux couches, au rouleau ;
  • il faut faire attention aux temps de séchage, et respecter les recommandations des fabricants. Si on passe une seconde couche sur une surface humide, on empêche sa bonne adhérence et on risque les cloques, les traces d’humidité… et de devoir recommencer ;
  • il ne faut pas peindre quand il fait plus de 25°, car le produit sécherait trop vite ;
  • si votre bois est exotique, il faut procéder à un dégraissage de la surface avant de la peindre sous peine de gêner son adhérence.

Vous avez désormais toutes les informations concernant la peinture des bardages en bois. Vous connaissez les types de produits disponibles et vous savez comment choisir celui qui vous correspond en fonction de plusieurs critères, allant du prix, aux couleurs disponibles, en passant par leur composition.

Vous avez également réalisé que c’était un chantier important nécessitant beaucoup de temps, de soin et de technique. C’est pourquoi, nous vous conseillons de faire appel à des professionnels.

Grâce à notre outil, vous aurez la possibilité de contacter gratuitement 5 entreprises spécialisées dans la peinture extérieure qui vous enverront chacune leur devis, sans engagement de votre part. Libre à vous de faire ensuite le choix de réaliser vous-même les travaux, mais vous pourrez au moins calculer les économies éventuellement réalisées et les mettre en balance avec le temps gagné en utilisant l’expertise d’artisans peintres. Vous aurez aussi la liberté de comparer les offres et de faire appel à la société qui vous semble le plus correspondre à vos attentes.

Devis bardage en bois